HISTOIRE DE BRASSEURS

LA NAISSANCE
D’UN SAVOIR FAIRE…

Tout a commencé en 1987, place Fontaine des Barre à Limoges, où Jean Michard décida de fabriquer sa propre bière… À l’époque, c’est la troisième micro-brasserie en France. Il la déplacera deux fois, suite au succès grandissant de sa bière.

En 1989, il emménage dans son établissement « le Paris » (où il propose des bières du monde depuis 1981) et fait de ce lieu une véritable institution : la bière est brassée sous les yeux de ses clients. En 1996, il se porte acquéreur de l’immeuble d’en face, qu’il décide de réhabiliter pour y transporter sa micro-brasserie. Il crée ainsi la Brasserie Saint-Martial (nom du saint patron de la ville), un site unique en son genre, devenu un lieu de rendez-vous incontournable. En 2002, la Brasserie St Martial change de nom et devient la Brasserie Michard.

…TRANSMIS
DE PÈRE EN FILLE…

Alors qu’elle était opticienne à Saint-Germain-des-Prés, Julie persuade son père de lui apprendre le métier de brasseur. Passionné et passionnant, Jean lui transmet le virus brassicole. Elle décide de changer les verres de lunette contre les verres de bière. Au fil des ans, Julie acquiert le savoir-faire et la passion de son père, et prend le relais avec talent. En 2002, la Brasserie Saint-Martial devient la Brasserie Michard.

Forts du succès remporté par la brasserie, place Denis Dussoubs, l’idée d’une extension commence à germer dans les esprits du père et de la fille…

…POUR ALLIER
TRADITION ET MODERNITÉ.

C’est en visitant, en 2006, la société Kaspar Schulz, entreprise de renom fondée au 17ème siècle à Bamberg en Allemagne et spécialisée dans la fabrication de cuves de brassage, que Julie et son père Jean décident d’investir dans un nouveau centre de production. 

Ils souhaitent alors passer d’une unité de fabrication de 8 hectolitres à 40 hectolitres pour augmenter leur activité. Cette opération nécessite la création d’une extension, voire d’un nouveau déménagement… Ce projet leur prendra 2 ans…

Partager